Sain Gall

centre de psychotraumatologie GRAVITA

Le centre de psychotraumatologie GRAVITA a été fondé en 2011. Depuis le 1er mai 2015, il est placé sous la responsabilité de la Croix-Rouge suisse Canton de Saint-Gall, qui a ainsi succédé à la Trägerverein Integrationsprojekte St. Gallen (TISG). GRAVITA a rejoint le groupement «Support for Torture Victims» la même année.

Le centre s’est spécialisé dans le traitement de réfugiés et de migrants souffrant d’un état de stress post-traumatique, de troubles liés au stress et de douleurs chroniques. Les traitements, dispensés dans le cadre ouvert d’une clinique de jour, se fondent sur un concept thérapeutique moderne et intégratif. Dans une optique d’autonomisation, les patients sont amenés pas à pas à reprendre leur vie en main. 

Le centre adopte une approche alliant médecine et thérapie. Sur le plan médical, l’accent est mis sur l’accompagnement psychiatrique et psychologique classique des patients. Que ce soit pour les thérapies individuelles ou de groupe, GRAVITA collabore au besoin avec une équipe d’interprètes certifiés.

Sur le plan thérapeutique, les prestations fournies englobent principalement des approches non verbales telles que l’ergothérapie, l’art-thérapie et la musicothérapie, le tout étayé par des mesures de thérapie corporelle et de thérapie par le mouvement.

Marché du travail: comment intégrer les réfugiés traumatisés?

Le symposium aura lieu le jeudi 6 décembre 2018 à Berne. Toutes les informations importantes et l'inscription peuvent être trouvées ici

Je hais vos idées, mais je me ferai tuer pour que vous ayez le droit de les exprimer.

Voltaire

Partenaires du groupement